FabrikTonParcours #1 : ils témoignent

Ils ont commencé leur parcours le 21 septembre 2020 et souhaitent construire leur projet professionnel grâce à #FabrikTonParcours, un dispositif “permettant de repérer les jeunes isolés de tout système (scolaire, professionnel...), de les aider à reprendre confiance en eux en les accompagnant dans leur future vie professionnelle ou dans l’apprentissage” explique Mehdi, intervenant du dispositif à FORMASAT.

2020 FABRIK 1 Abdessamad lien reseaux bd
Abdessamad, bénéficiaire de la Fabrik #1

À LA DÉCOUVERTE DES MÉTIERS

“Le fil rouge de #FabrikTonParcours c’est le numérique (avec Webforce3) et le sport et l’animation (avec FORMASAT). On leur montre comment utiliser un ordinateur, les logiciels, la navigation et la visibilité professionnelle sur internet… et on leur propose des activités qu’ils connaissent comme le hand et le foot, mais aussi des sports innovants comme le tchoukball...” précise Mehdi.
Abdessamad, bénéficiaire de la Fabrik #1, apprécie le programme proposé “qui permet de découvrir des métiers en visitant par exemple des centres de formations comme le CFA Pharmacie ou l’école d’horticulture de la Mouillère”.
Quant à Franck, il a pu créer son premier CV : “on apprend à saisir le planning de la semaine, sa lettre de motivation et son CV... je ne l’avais jamais fait et c’est à travers ce dispositif que j’ai appris ces compétences.”

Les formateurs proposent un accompagnement tourné vers l’autonomie, un principe bien intégré par les bénéficiaires comme Abdessamad et Théo : “ils sont à l’écoute, sont présents pour nous faire évoluer et nous aident en cas de difficultés mais c’est à nous de faire les démarches”.

 

EN ROUTE VERS UNE FORMATION PAR APPRENTISSAGE

Grâce à la découverte des différents métiers, certains bénéficiaires, comme Franck, ont déjà affiné leur projet professionnel : “ce qui m’a motivé c’est le fait que le dispositif pouvait déboucher sur un BPJEPS. J’ai donc accepté d’intégrer #FabrikTonParcours pour me projeter sur le BPJEPS Activités Physiques pour Tous”.
Théo souhaiterait se diriger vers une formation alliant le sport et l’animation. “J’aime le sport et j’aimerais travailler avec les plus jeunes. Je me suis dit pourquoi pas m’orienter vers un BPJEPS pour devenir animateur”.
Quant à Abdessamad, il désire se découvrir et se professionnaliser : “J’ai intégré #FabrikTonParcours pour me connaître davantage et savoir ce que je veux faire plus tard.”

 

Fabrik #2 : du jeudi 12 novembre 2020 au vendredi 5 février 2021
Dispositif pris en charge par l’État
En savoir + sur le dispositif #FabrikTonParcours