fbpx

Paroles d'employeur avec Florent Gaillard

banniere site formasat alerte mto 

Entretien avec... Florent GAILLARD, Président de l’ADESLI 36 et de l'USA Badminton (36)

  • Pourquoi avez-vous choisi la voie de l’apprentissage ?

Nous avons choisi la voie de l’apprentissage car on voulait donner la chance aux jeunes, leur apprendre les différents métiers du sport. Nous recrutons des jeunes pour les faire progresser et qu’ils soient prêts pour le monde du travail. Aujourd’hui, on compte déjà 3 apprentis et on s'oriente vers le recrutement d’un 4ème en septembre prochain.  

  • Quels sont les avantages à recruter un apprenti ?

La première année, on accompagne beaucoup le jeune car souvent il arrive avec un manque d’autonomie et de confiance. La deuxième année, on le compte réellement parmi nos effectifs. 

  • Que vous apporte un apprenti au quotidien ?

Au quotidien c’est un peu de travail supplémentaire car il faut toujours être à l'affût et attentif, mais concrètement il nous apporte sa richesse au projet du club. 

  • Que pouvez-vous nous dire sur le rythme d'alternance proposé ?

Le rythme d’alternance est très intéressant, il est simple à mettre en œuvre par rapport à notre organisation. Avec ce cycle, on peut accompagner le jeune au mieux, on sait qu’il est là toutes les semaines. C’est donc avantageux pour nous. 

  • Pourquoi prenez-vous des alternants à FORMASAT ?

On prend des apprentis par connaissance, on connaît bien Nathalie MAIRE et le président de la Ligue de Badminton. Au niveau des jeunes, ce sont des diplômes qui nous conviennent car après ils peuvent se spécialiser et passer un diplôme supérieur (DEJEPS). On forme ces jeunes pour être compétents dans les tournois de badminton car 80% des personnes formées sur le terrain restent et trouvent un emploi dans la région.

  • En quoi l'organisation de l'alternance vous convient-elle ?

Le cycle que nous avions avant était difficile à gérer, à savoir un rythme de 2 semaines en cours et 3 semaines en entreprise. Le cycle de FORMASAT nous intéresse car on arrive à le faire perdurer dans le temps.

  • Que pensez-vous de l'accompagnement, la relation entre FORMASAT et votre structure ? 

Pour l’avoir vécu, je trouve que l’accompagnement, les cours, le tutorat… c’est vraiment très bien structuré et nous avons de très bonnes relations avec FORMASAT. On a collaboré avec 2 autres CFA où le tutorat n’existait pas, on ne savait pas ce que les jeunes faisaient en cours, il n’y avait pas de contrat de travail, pas de salaire et pas de suivi.

  • Racontez-nous votre expérience sur les missions d'un tuteur ?

La mission d’un tuteur c’est d’accompagner et de conduire le jeune dans sa démarche pour le faire évoluer, tout en essayant de gérer au mieux son emploi du temps. Aider le jeune de façon à ce qu’il soit autonome car aujourd’hui la plupart des jeunes sont scolaires (ils sortent du lycée et restent des collégiens) et manquent d’autonomie. Nous souhaitons les faire devenir matures et créer une vraie relation entre employeur et employé.